Cybergo, la navette électrique automatisée

Les visiteurs du Mondial de l’Automobile pourront apercevoir ce véhicule, qui tient à la fois du véhicule de golf et d’une navette de transports en commun. Et pour cause, le Cybergo est un concept de navette électrique, pouvant accueillir de 6 à 8 personnes. Il pourra se déplacer de façon automatisée (sans chauffeur donc), sur des voies non ouvertes à la circulation, comme des dessertes de parc ou une voirie protégée. Le Cybergo est produit par Induct (http://www.inductsystem.com/), une société française spécialisée à la fois dans la gestion de flottes et l’automatisation de la conduite. Le véhicule sera visible au Mondial sous forme de maquette et fera l’objet d’une démonstration sur le parvis de la Défense au mois d’octobre. Mais, il y a encore mieux. Le Cybergo va rouler dans les rues de La Rochelle à partir de janvier 2011 et pour une durée de 6 mois. Un test destiné au grand public.

Cybergo usages

La ville des Francofolies, pionnière de la mobilité électrique avec le système Liselec (rebaptisé depuis Yelomobile) de location en libre-service de voitures électriques, va procéder à un test grandeur nature dans le cadre du projet européen CityMobil. Le Cybergo, mais aussi d’autres véhicules automatisés – dont ceux de l’INRIA – vont transporter des rochelais sans émission (et sans conducteur) en milieu urbain, ouvrant ainsi la voie de la mobilité du XXIème siècle.

Cybergo schéma

L’innovation ne vient pas seulement de la conduite automatisée, grâce à des capteurs radar et vidéo pouvant détecter des obstacles comme la traversée d’un piéton. Le Cybergo pourra se recharger à chaque arrêt par induction. De plus, un système de gestion, tenant compte de la fréquentation à chaque arrêt, pourra envoyer dans le circuit des navettes pour répondre à la demande de mobilité. Autrement dit, c’est du transport à la demande.
Voir la page dédiée à ce véhicule : http://www.induct.fr/Les-cybercars-et-la-navette-Induct-CYBERGO_a31.html

Laisser une commentaire

*