Département du Nord : démocratie participative sur le thème de la mobilité

Le département du Nord souhaite inclure d’avantage les citoyens quant aux décisions et aux politiques publiques. Après une première édition en 2012, qui a aidé à renforcer la démocratie participative,  une plateforme collaborative sur le thème de la mobilité a cette année été mise en place.

source google images

 

Afin d’améliorer l’écoute et la prise en compte des avis des citoyens, chacun est inviter à remplir un sondage et/ou à contribuer sur les deux thèmes suivants :

-  Permettre un accès équitable aux territoires et aux activités

- Développer des solutions de mobilité pour économiser l’énergie et réduire la pollution.

Contribuer permet ainsi à chacun de donner son avis sur ces thématiques et sur la situation actuelle en terme de mobilité dans le Nord, sur les différents angles susceptibles d’être explorés, sur les publics qui pourraient être prioritaires et pourquoi pas, sur les solutions à apporter.

source google images

Pour Sylvie Mathon, membre du CETE (Centre d’Etudes Techniques de l’Equipement) de la région Nord-Picardie , l’évolution du comportement des usagers est réelle : « ils n’envisagent plus la voiture comme seul mode de transport », et elle insiste sur la nécessité d’accompagner ce changement.

Marie Tison, représentant l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie)  souligne en effet que la précarité existe aussi en matière de mobilité et rappelle qu’il faut « gérer l’urgence du quotidien, sans oublier de préparer l’avenir dans le cadre d’une gouvernance partagée. »

L’ensemble des contributions apportées avant le 31 janvier 2013 serviront à préparer le forum de lancement le 7 février prochain. Cette rencontre enrichira par la suite les différents axes de travail à aborder lors des 7 ateliers de coproduction dans chaque territoire, du 7 mars au 11 avril. Ce sera ainsi l’occasion de dresser un bilan de la mobilité dans le Nord, de fixer des objectifs à l’horizon 2030 et surtout de faire des propositions concrètes dont les élus pourront se saisir dans l’élaboration de la nouvelle politique.

source google images

Vous êtes de la région vous aussi et vous souhaitez y participer ?  Il ne vous reste plus que quelques jours pour donner votre avis sur la plateforme et pour participer aux atelier de coproduction.

Laisser une commentaire

*