Des stations VLS souterraines

Beaucoup de grandes villes ont déjà adopté le système éco-responsable du Vélo en Libre Service (VLS) faisant avec succès la promotion des modes de transports doux. Cependant force est de constater que les nombreuses stations implantées au quatre coins de la ville, prennent beaucoup de place sur la chaussée, notamment lorsque les projets visent à en augmenter la flotte.

Pour contrer ce phénomène, un groupe d’architectes suisses Rafaa ont imaginé pour la ville de Copenhague un nouveau service de VLS pour vélo à assistance électrique disposant de stations souterraines tout à fait singulières.

source architizer.com

source architizer.com

source architizer.com

Comme un iceberg, la station laisserait ainsi deux ou trois vélos apparents à l’extérieur, tandis que le reste serait entreposé sous le sol laissant ainsi les trottoirs libres.

source architizer.com

source architizer.com

source architizer.com

Avec le même objectif, le groupe d’architectes a également imaginé des stations se tenant sur les façades d’immeubles ou tenant les vélos en suspension dans les airs.

source dailytonic.com

source architizer.com

Bien que toujours au stade de projet, ces nouveaux concepts pourraient tout de même apporter un peu d’audace et d’originalité dans les paysages urbains du futur. Le projet présenté l’an dernier à la Conférence  internationale sur le climat à Copenhague a d’ailleurs gagné le prix  REDDOT design award 2010.

Une Réponse sur “Des stations VLS souterraines”

  1. Julien S dit :

    Belles images de synthèse, ne serait-ce que l’avantage du vélo et des VLS est d’être et de rester simple de conception et d’utilisation, et TOUJOURS en surface. Sinon, les trous sur le trottoir ou la place de la gare vont en faire chuter plus d’un..

Laisser une commentaire

*