Deux navettes fluviales hybrides sur la Garonne

Si nous n’étions toujours pas au courant des ambitions de la ville de Bordeaux de devenir une « métropole durable », ce nouveau projet affiche le ton. Deux navettes fluviales hybrides, diesel et électrique, devraient en effet être livrées à la ville en novembre 2012.

Les Greenboat-Cat assureront donc la navette entre les deux rives de la Garonne et avec leur capacité de trente-cinq places assises, dix debout et six vélos, ils pourraient transporter chaque année 200 000 passagers et leurs vélos.  Ils sont constitués d’une batterie lithium-ion, fournie par Saft, de 104 kilowattheures (KWh) qui pourra se recharger dans la nuit au réseau d’électricité local et offrira 6 heures d’autonomie en mode tout électrique aux navettes.  Cela  leur permettra ainsi de faire face aux heures de pointe (3h le matin et 3h le soir) et donc de réduire à la fois le coût des carburants mais aussi les émissions de CO2 et d’oxyde d’azote (NOx). Côté design, ces catamarans de 19mètres de long sont parfaitement adaptés à la navigation sur le fleuve, notamment grâce à leur double coque.

source google images

Bertrand d’Hautefeuille, directeur commercial des activités marines de Saft ajoute que « Ce projet de service de navettes fluviales sur la Garonne est un premier succès important pour Saft, qui vise à se développer fortement sur le marché de la propulsion marine grâce à sa technologie Li-ion éprouvée ». Il ajoute également que c’est un moyen de rendre   »un service considérable à la collectivité locale ». Malgré le prix assez élevé ( 1,8 millions pour deux navettes), ce projet a en effet le mérite de montrer l’exemple !

Laisser une commentaire

*