Drive Now : l’autopartage par BMW

BMW a lancé un système d’autopartage en partenariat avec Sixt, loueur de véhicules. Ce service est lancé dans un premier temps en Allemagne, fief du constructeur automobile, pour être par la suite étendu aux grandes villes d’Europe puis à l’Internationale.

Après Mu by Peugeot et Multicity par Citroën, c’est au tour de BMW et de Sixt de se lancer dans ces nouvelles mobilités, avec la location très courte durée. Ces deux entreprises ont donc créé une co-entreprise « Drive Now », les deux actionnaires étant à parts égales.

Ian Robertson, membre du directoire de BMW explique « qu’il existe une demande croissante pour des solutions de mobilité flexibles dans les zones urbaines. Nous souhaitons nous lancer dans ce nouveau créneau, qui nous permettra en même temps d’apporter à nos marques de nouveaux clients potentiels ».

Comment fonctionne le service Drive Now ? Un site internet www.drive-now.com et une application smartphone du même nom permettent la location des véhicules. Il n’existe ni stations fixes, ni clés. Tout est géré à partir des permis de conduire qui sont pourvus d’une carte à puce en Allemagne. L’inscription sur le site est donc obligatoire au préalable, puis par la suite, il est indispensable de se rendre dans une agence Sixt, laquelle vérifiera la validité du permis de conduire et installera la puce qui permettra l’ouverture et le démarrage des véhicules. Les frais d’inscription sont de 29 € et la tarification des trajets se fait à la minute. Ainsi, une minute coûte 0.29 cts d’euros, et lorsque le véhicule est à l’arrêt, 0.10 cts d’euros. L’ensemble des frais annexes sont compris dans ces coûts à la minute, que ce soit l’essence, l’assurance, l’entretien ou encore les places de parking.


BMW prévoit 1 million d’inscrits d’ici 2020. Pour étendre l’offre à l’Internationale, BMW devra repenser son système d’accessibilité des véhicules, les permis étant différents d’un pays à un autre. Les permis français, par exemple, ne possèdent pas de puce.

Munich est la ville de test, avec une flotte de 300 Série 1 et Mini Cooper, et une flotte de 500 véhicules est prévue à Berlin. D’autres véhicules devraient rejoindre les flottes à l’avenir, notamment des véhicules électriques.

Une Réponse sur “Drive Now : l’autopartage par BMW”

  1. [...] véhicules et service de la plus grande qualité, tout en visant la facilité et la flexibilité. DriveNow est le premier concept de partage de voitures à mettre l’accent sur des véhicules Premium [...]

Laisser une commentaire

*