En 2015, votre téléphone mobile deviendra votre titre de transport

D’ici 2015, 500 millions de personnes à travers le monde utiliseront leur téléphone mobile pour utiliser les transports en commun (métro, bus, tramway…) mais aussi pour les voyages en train et en avion.

En effet, les téléphones mobiles devraient se substituer aux tickets de transport selon Juniper Research, cabinet d’étude spécialisé dans l’évaluation des opportunités de croissance, notamment dans le secteur de la téléphonie mobile. Le Japon et certains pays d’Europe (Stockholm, Prague) ont déjà recours à cette forme de billettique en utilisant généralement des codes barres ou des SMS.

En France, les autorités organisatrices de transport adoptent peu à peu la billettique sans contact (carte à puce). 80% de la population possède un téléphone portable ce qui devrait accélérer l’arrivée de la billettique mobile. Mais d’après Juniper, il faudra attendre 2013 avant qu’un bon nombre de ces nouveaux billets NFC (Near Field Communication – Communication en Champs Proche) soit dans de nombreuses poches.

Les billets NFC offrent de nombreux avantages, notamment la possibilité de charger son titre de transport de chez soi, lire les étiquettes sur les bornes ou encore prendre connaissance des horaires de passage en temps réel.

Des projets tests ont déjà été mis en place avec le BPass de Veolia Environnement à Nice (TilaMo) et dans les Bouches-du-Rhône (TreiZEN). Les retours d’expérimentation sont positifs. Pour le voyageur, ce dispositif raccourci les temps de parcours, fluidifie les déplacements et permet une certaine flexibilité.

Vivement la duplication à échelle nationale !

Laisser une commentaire

*