EN-V : l’autopartage selon Opel


Vu au salon de Genève : ce concept de véhicule électrique à deux places sur le stand Opel. C’est en fait la version européenne de l’EN-V (Electric Networked Vehicle), cet engin à propulsion électrique et pouvant rouler en mode totalement automatisé qui a été développé par General Motors et SAIC pour l’Exposition Universelle de Shanghaï. Tout comme ses « cousines » conçues par des équipes américano-chinoises, la version rebadgée Opel utilise un système de gyroscopes empruntés à Segway.
Selon Opel, un tel engin pourrait être utilisé dans le cadre d’un service d’auto partage. On pourrait l’appeler via un smartphone et se laisser guider, sachant que l’EN-V détecte les piétons et peut se faufiler tout seul dans le trafic.
Cet OVNI est exposé juste à côté de l’Ampera. Un clin d’oeil, car l’Opel EN-V préfigure un futur moyen de transport électrique. Mais, à un horizon beaucoup plus lointain que son véhicule à prolongateur d’autonomie.

Laisser une commentaire

*