Eurobike 2014 : la part belle au vélo électrique

Moteur électrique Bose

Le secteur automobile investit le #veloelectrique

Comme promis, nous revenons vers vous pour vous faire part des nouveautés et des tendances qui on émergé à Eurobike 2014, où Altermove était pour vous concocter la nouvelle gamme.

Voici donc les 4 tendances majeures que nous avons détectées :

1-. Le vélo électrique est le secteur le plus dynamique

L’offre de motorisations, de géométries de cadre et de types de vélos est florissante. Le vélo de ville et le le vélo tous chemins continuent a représenter l’essentiel de l’offre, avec Matra, Kalkhoff, KTM, Koga, Giant, Moustache, O2 Feel, Solex et bien d’autres. La nouveauté réside dans le fait que toutes ces marques, ainsi que les leaders historiques du VTT ont investi le segment prometteur du VTT électrique. Les Fat Bikes étaient également un leitmotiv à Friedrichshafen.

 

2-. Le quasi-monopole de Bosch en motorisation centrale pédalier haut de gamme est, sinon menacé, du moins défié, pour le plus grand bien du marché

Cette concurrence émane d’un grand acteur des composants cycles, Shimano, d’une part et, d’autre part, du secteur automobile, dont la percée est conduite par Continental (Contitech) et Brose. Nous reviendrons sur les essais de ces différentes motorisations.

3-. L’heure est au couplage de l’assistance électrique et de la transmission

Nous sommes en effet nombreux à venir au vélo à assistance électrique avec la volonté de nous déplacer sans avoir à entrer dans les considérations techniques. Pour ce faire Bosch, encore lui, a resserré sa collaboration avec Nuvinci (H Sync), Sram (Dual Drive 3 Pulse), et Shimano (D12). Paradoxalement, Shimano n’a pas encore abouti sur ce plan avec sa nouvelle motorisation Steps (première version).

 

De façon générale, ces innovations, ont pour but d’utiliser avec simplicité une motorisation sophistiquée.

4-. Le « tableau de bord » et la connectivité du vélo électrique

Avec le temps, le vélo à assistance électrique utilisé en tant que moyen de transport, tend à emprunter à l’automobile ce qu’elle a de meilleur.


Bosch propose  titre d’exemple l’ordinateur de bord Nyon, qui intègre différentes fonctions, dont le GPS et la connectivité téléphone mobile.

D’autres, tel Gepida, proposent une connexion au smartphone pour un suivi et un dosage de l’effort, qu’il s’agisse de bien-être ou de santé. A terme, votre cardiologue pourra à distance s’assurer d’une bonne gestion de l’effort.

Application Smartphone Gepida Bikes

 

Nous détaillerons chacun de ces points dans de prochains articles.

Au-delà de cette tendance assez technologique, chez Altermove, il nous apparaît clairement que les vélos à assistance électrique bourrés de technologie, cohabiteront dans les prochaines années avec des vélos électriques « low tech », dépouillés et simples, à l’instar de ce qui s’observe dans l’automobile. Il est évident que les Dacia trouvent tout autant leur public que les BMW, à titre d’exemple. C’est juste une question d’usage et de budget. Il faut simplement s’assurer que la qualité et la fiabilité soient irréprochables, quel que soit le niveau d’équipement.

Il appartient alors à chaque distributeur de bien sélectionner la gamme et de bien vous conseiller.

Pour voir les vélos électriques disponibles chez Altermove en ce moment.

Laisser une commentaire

*