Hövding : le premier airbag vélo, 3 fois plus sûr qu’un casque

On en entendait parler depuis quelques années. Deux étudiantes en design industriel de Lund en Suède on inventé le casque qui n’est pas un casque, le tour de cou qui n’est pas un tour de cou : le premier airbag pour cycliste.

Il aura fallu 9 ans à Anna Haupt et Terese Alstin pour finaliser et industrialiser leur audacieuse invention.

 

Un défi technique et ergonomique

Une fois  validée la phase de conception du tour de cou, confortable et résistant au frottement, restait l’épineuse question du déclenchement en fonction du  danger réel auquel le cycliste est confronté. Il ne pouvait être question  d’accepter le moindre déclenchement inopiné. Il aura fallu analyser d’innombrables situations, depuis la collision jusqu’à la chute, en passant par la décélération naturelle précédant l’arrêt normal.

Après collecte des données en situation réelle ou simulée, est venue la phase de codage de l’algorithme garantissant le déclenchement sûr et systématique avant que la tête n’entre en contact avec le sol. Il était indispensable que les paramètres clefs soit mesurés en temps réel. Résultat : des capteurs mesurent 200 fois par seconde la vitesse, l’accélération et la position du cycliste. Durant ce long processus de développement, la collaboration avec Alva Sweden, leader mondial suédois de l’airbag auto n’aura pas été de trop.

 

Une protection trois fois supérieure à celle d’un casque classique

Selon l’évaluation d’une compagnie d’assurance suédoise, l’airbag d’Anna Haupt et Terese Alstin est trois fois plus protecteur que les casques classiques en cas d’accident. A quoi il faut ajouter que les cyclistes sont significativement plus enclins à porter le tour de cou que le casque pour des raisons de confort.

 

L’airbag vélo, comment ça marche ?

 

Le casque airbag s’allume en utilisant un bouton marche/arrêt astucieusement placé dans le bouton pression situé à l’extrémité du ZIP de fermeture du tour de cou. Un son et une lumière indiquent si Hövding est activé ou désactivé.

Quand le système est allumé, Hovding enregistre les mouvements du cycliste en permanence. En cas d’accident, le mouvement anormal du cycliste est détecté et l’airbag se gonfle.

L’airbag breveté commence à s’emplir d’air en moins d’un dixième de seconde lors d’un accident et est entièrement gonflé avant l’impact principal.

Hövding est muni d’une batterie interne qui est rechargeable via le port USB d’un ordinateur ou à l’aide un chargeur sur prise secteur. Le niveau de charge de la batterie est indiqué grâce à un système d’affichage LED à l’avant du tour de cou.

Vous pouvez vous procurer ce bijou de technologie et de sécurité pour 299€ auprès de quelques distributeurs en France, parmi lesquels Altermove.

Pas plus cher qu’un excellent casque moto avec, en plus, le bonheur de rouler cheveux au vent!

 

 

Laisser une commentaire

*