Insolite : Un vélo qui purifie l’air de Pékin

Habituellement, prendre le vélo est la solution la plus saine pour se déplacer comparé à une voiture ultra-polluante. Mais dans une ville comme Pékin, qui atteint de tels records en pollution de l’air qu’ils vendent même de l’air en conserve,  il faut savoir se protéger contre la pollution. A chacun de trouver sa solution : certains utilisent de simple masques mais à vélo, ce n’est pas très pratique.

source inhabitat.com

C’est en partant de ce constat que l’artiste Matt Hope a donc imaginé sa propre solution en créant lui-même cet insolite vélo purificateur d’air. Le « Breathing Bike » de son nom de baptême, est ainsi équipé d’une simple poubelle perforée IKEA à l’arrière qui, grâce aux mouvements de la roue créant un générateur électrique, aspire l’air et le purifie grâce à un système de filtration d’air. Les particules restent en suite sur le bord de l’engin.  Tout ce système est ensuite relié à un casque de moto à l’avant associé à un masque respiratoire (comme ceux des pilotes de chasse) pour fournir l’air purifié au cycliste.

source inhabitat.com

source inhabitat.com

source inhabitat.com

Une bonne idée qui a tout de même un gros inconvénient : le générateur électrique peut en effet produire jusqu’à 5000 volts et électrocuter ainsi le cycliste par temps de pluie, à ne pas reproduire chez vous donc ! Cet engin reste tout même une des idées les plus créatives que l’on ait vu pour combattre la pollution à vélo ! ;)

source inhabitat.com

source inhabitat.com

source inhabitat.com

3 Résponses sur “Insolite : Un vélo qui purifie l’air de Pékin”

  1. Trinidad Huff dit :

    Un VAE permet d’atteindre une vitesse de 25 km/h et présente une autonomie d’une quarantaine de kilomètres. Un VAP équipé d’un réservoir de 26 litres à 750bar, facilement intégrable dans un vélo, atteint les mêmes performances. Le vélo pneumatique est donc une alternative crédible au VAE.

  2. Les vitesses que l’on peut atteindre avec un vélo couché, le fait qu’il est particulièrement stable même très chargé (en raison de son centre de gravité très bas), et le faible diamètre (en général) de sa roue avant justifient qu’il est fréquemment équipé de freins à disques mais ce n’est pas indispensable. Son aptitude à rester stable avec un important chargement le fait aussi souvent utiliser comme vélo de randonnée , parfois avec le secours d’une remorque pour augmenter la charge utile transportée.

  3. et les moyens de locomotion dits « verts » sont très fortement mis en avant. Dans un souci écologique, nombreuses sont les agglomérations et communes de plus petite importance qui proposent à leurs habitants des abris vélos et un parc de vélo mis à leur disposition moyennant abonnements. Parallèlement à l’augmentation du prix du pétrole, la vente de vélos urbains s’est fortement accrue au cours des dernières années, avec une hausse des ventes de 10% annuelle, pour les usagers qui privilégient de plus en plus le vélo , ce moyen de locomotion bon marché à l’achat et très pratique pour une utilisation quotidienne en ville ou sur de courts parcours, comme se rendre au travail. Cependant, pour encourager l’usage de ce moyen de locomotion non polluant, les mairies et communautés de communes doivent envisager des solutions de parking adaptées, c’est-à-dire sécurisées et abritées, pour que le vélo ne devienne pas encombrant dès lors qu’il a rempli son office quotidien. L’ abri vélo devient alors une solution simple à mettre en place, et ne nécessitant pas des aménagements de très grandes ampleurs. Il existe différents modèles d’ abris vélos selon l’usage ou le lieu qui leur sont attribués : abri vélo fermé et sécurisé, abri vélo couvert ou en étage, et même des abris vélos construits en palettes recyclées. Que ce soit pour les communes ou les particuliers, l’abri vélo est un véritable gain de place : l’abri vélo n’est plus nécessaire d’entasser les vélos au fond du garage, ou de les cadenasser au premier poteau libre rencontré. L’abri vélo est un moyen sûr de garer son vélo , de le protéger des intempéries et des vols, de plus en plus courants.

Laisser une commentaire

*