La Mia Electric séduit en France et en Allemagne

Le constructeur automobile franco-allemand Mia Electric (ex Heuliez) décroche ses premiers gros contrats. En France, des accords de commandes ont notamment été signés avec le Conseil Général des Deux Sèvres, la région Poitou-Charentes ainsi que la mairie de Nice. La communauté de communes de Matha, en Charente Maritime, ou encore la ville de Billière dans les Pyrénées Atlantiques, comptent également au rang des tout premiers clients de la voiture produite à Cerizay, aux côtés d’autres exploitants de flottes dans les secteurs privés et publics.
Par ailleurs, la Mia est candidate aux appels d’offres d’autopartage des villes de Nice et La Rochelle, dont l’attribution sera rendue publique prochainement. Vous avez peut être une chance de l’apercevoir, si vous allez aux salons suivants : salon des Maires à Paris du 23 au 25 novembre, salon Eco & industries du 25 au 27 novembre à Poitiers, et salon Pollutec prévu du 30 novembre au 3 décembre à Lyon.

En Allemagne, second marché cible de la Mia et 1er marché automobile en Europe, ce concept suscite également une forte adhésion, en particulier dans le secteur de l’énergie. Ainsi, la Mia a déjà séduit le groupe énergétique MVV Energie, basé à Mannheim, qui accueillera le véhicule au sein de son parc automobile en 2011 et le proposera à ses partenaires dans les sphères publiques et privées. Parmi les autres clients allemands de la Mia on compte également la société STAWAG Stadtwerke Aachen AG (services municipaux d’électricité d’Aix-la-Chapelle), dont les collaborateurs rouleront bientôt au volant de la Mia, ainsi que la société N-ERGIE AG, fournisseur régional d’énergie basé à Nuremberg.

Laisser une commentaire

*