La mobilité urbaine selon BMW


BMW est un constructeur qui porte un regard global sur la mobilité urbaine. Dans le cadre d’un test avec la Mini électrique à Berlin – avec le producteur d’énergie Vattenfall – le groupe BMW a développé une application iPhone (« Mobility Assistant ») qui permet d’avoir accès à l’autonomie restante du véhicule, le temps de charge s’il se trouve sur une prise, et bien sûr la liste des bornes de recharge les plus proches. Mais, le constructeur va plus loin. L’application iPhone permet également d’avoir accès aux « park and ride » (ces parcs de rabattement d’où l’on peut ensuite emprunter d’autres modes de transport) et surtout aux horaires des transports en commun. On peut ainsi consulter les plans des lignes et calculer un itinéraire avec les temps de parcours.

Toujours à propos d’iPhone, BMW a aussi développé une application (« My BMW Remote ») qui permet de contrôler à distance son véhicule. Si, par exemple, vous avez oublié de fermer les portes ou d’éteindre les phares dans le parking, il est possible de le faire via le Smartphone. L’application, qui permet aussi de localiser le véhicule sur sa place de stationnement avec le GPS, est un prolongement des services « Connected Drive » qui font appel à la communication embarquée.

Par ailleurs, BMW cherche à intégrer les informations les plus pertinentes pour la navigation GPS (rythme de passage des feux tricolores, places de parking disponibles). Cela permet de calculer l’itinéraire le plus pertinent par rapport au trafic et aux arrêts prévisibles. Le gain se traduit en temps et en économies de carburant. Et, si l’automobile n’est plus le moyen le plus adapté pour le trajet, il est toujours temps d’opter pour les transports en commun. Les infos sont accessibles depuis le GPS connecté du véhicule.

Une autre approche, encore plus étonnante, consiste à transformer la clé de contact en un porte-monnaie électronique. La clé permet alors de payer un certain nombre de prestations, dont par exemple le train. Depuis le véhicule, on peut consulter les horaires de train de la Deutsche Bahn, réserver en ligne et partir pour la gare avec sa clé en poche.

C’est dans la clé que se trouve le billet électronique que le contrôleur pourra ensuite « lire » grâce à un terminal communicant. Pour cette application, qui ne reste pour le moment qu’un test, BMW utilise la technologie sans contact NFC (Near Field Communication). Ce n’est encore que de la fiction, mais le scénario paraît crédible avec le développement des Smartphones et des solutions de communication sans fil.

Laisser une commentaire

*