La ville de Chamonix-Mont-Blanc teste le bus électrique

La ville de Chamonix-Mont-Blanc teste depuis le 16 mars un bus 100% électrique, Oreos 2x, de l’entreprise PVI, en remplacement de la navette thermique.

L’objectif de ce test est d’analyser les comportements du véhicule en milieu urbain et de  montagne. La navette relie divers lieux du centre de la ville et propose 22 places, tout comme la navette thermique, et dispose d’une autonomie moyenne de 120 km. Elle peut aller jusqu’à 70 km/h, avec une limite de 15 km/h sur pente de 18 %.

D’autres initiatives de ce genre ont déjà été prises auparavant en France, notamment depuis 2004, lors de l’opération « 100 bus électriques », lancée par l’Agence de l’Environnement et l’ADEME. Aujourd’hui de nombreux véhicules collectifs électriques circulent partout en France : une cinquantaine de bus et de navettes électriques circulent à Lyon, Bordeaux, Arcachon, Avignon, La Rochelle, Fréjus, Valenciennes, Maubeuge, Toulouse…

Laisser une commentaire

*