L’ABS obligatoire sur les scooters ?

L’ABS va continuer à se généraliser sur les motos et les scooters de plus de 50 cm3, avec un objectif clair de la part de la Commission européenne : ces véhicules devront impérativement être équipés d’un système de freinage avancé dans les quatre ans suivant l’adoption des nouvelles mesures. Si le calendrier prévu par Bruxelles est respecté, une telle mesure serait effective à compter du 1er janvier 2017.

Pour les 125, les constructeurs ont obtenu de pouvoir proposer le CBS (freinage combiné) en alternative à l’ABS (antiblocage des roues), soit l’ABS, soit les deux. Pour les grosses cylindrées en revanche (plus de 125 cm3), seul l’ABS sera reconnu comme système de freinage avancé obligatoire.
L’ACEM se félicite du choix du CBS comme une alternative à l’ABS pour les 125, « car son coût inférieur pour le consommateur en fait une solution efficace », estime l’association qui représente les industriels des deux roues motorisés en Europe. Mais, les constructeurs demandent désormais un délai supplémentaire d’un an (1er janvier 2018) et une certaine flexibilité dans l’application de cette mesure.

Laisser une commentaire

*