L’Allemagne souhaite conquérir le marché de la voiture électrique

Lors d’une conférence de presse à Berlin le 16 mai dernier, la chancelière Angela Merkel a annoncé qu’elle souhaitait que l’Allemagne devienne l’un des premiers vendeurs et l’un des premiers marchés mondiaux de la voiture électrique. Pour cela, le gouvernement allemand entend tout mettre en œuvre pour porter le nombre de véhicules électriques en circulation à 1 million d’ici 2020, puis à 6 millions en 2030. Des objectifs ambitieux qui ne doivent en aucun cas influer sur les comptes publics.

Pari osé : aujourd’hui, le nombre de voitures électriques en circulation en Allemagne n’est seulement estimé qu’entre 2 000 et 3 000 sur les 40 millions de voitures immatriculées. Le gouvernement prévoit de doubler les subventions destinées à la recherche et au développement de la voiture électrique, ce qui représenterait 2 milliards d’euros. D’autres mesures seront mises en place :

  • toute voiture émettant moins de 50g de CO2 par kilomètre se verra dispensée de vignette pendant 10 ans (celle-ci étant encore en vigueur en Allemagne),
  • la fiscalité sur les véhicules de fonction sera revue afin de favoriser l’achat de véhicules électriques par les entreprises (aujourd’hui, une entreprise est taxée sur le prix d’achat de ses véhicules de fonction),
  • les voitures électriques seront autorisées sur les voies de bus,
  • un accès gratuit aux bornes de recharge est envisagé…

Le gouvernement s’engage également à ce que sa propre flotte de véhicules soit représentée à 10% minimum par des voitures électriques. Angela Merkel ne se ferme pas à d’autres incitations, mais souhaite les faire progresser au fil du temps, en fonction des progrès qui auront été identifiés au fil de ce programme d’ « électromobilité ».

Ces prises de position nous laissent présager d’une présence forte de l’électrique lors du prochain salon de Francfort en septembre 2011.

 

Une Réponse sur “L’Allemagne souhaite conquérir le marché de la voiture électrique”

  1. [...] L’Allemagne nous avait fait savoir récemment qu’elle souhaitait être exemplaire en matière de développement des nouvelles mobilités et notamment être prédominante sur le marché de l’automobile électrique (cf. article ‘L’Allemagne souhaite conquérir le marché de la voiture électrique‘). [...]

Laisser une commentaire

*