Le covoiturage a le vent en poupe

Depuis quelques années on voit fleurir sur le web une multitudes de sites de covoiturage, certainement trop, car si on avait pensé dès le départ à mutualiser tous ces sites, le covoiturage se serait certainement développé plus rapidement et plus efficacement.

Cependant, le covoiturage a le vent en poupe et certains acteurs ont su se démarquer et s’imposer. Ce n’est pas 123envoiture.com de Greencove qui démentira. Acteur majeur du covoiturage, 123envoiture.com enregistre plus de 700 000 inscrits en France et en Europe et propose 175 000 trajets disponibles en permanence. Sa communauté est déjà bien établie avec plus de 1130 fans sur Facebook qui échangent chaque jour trajets et ressentis. Greencove propose également des solutions adaptées aux entreprises qui s’inquiètent de la mobilité de leurs salariés. 80 d’entre elles leur ont déjà fait confiance. Toujours dans un souci de mieux nous satisfaire, 123envoiture.com lance le covoiturage dynamique dans les trains et les gares et est en expérimentation à Houdan en région parisienne.

Autre grand acteur du covoiturage en France, covoiturage.fr aura organisé plus d’1 million de trajets entre la mi-juin et la fin du mois d’août. Leur site compte 1.3 million3 d’inscrits, rien que ça, et organise 350 000 voyages par mois.

Malgré ces chiffres impressionnants, l’Institut Français de l’Environnement indique qu’il y aurait encore 80% des trajets qui se feraient avec une seule personne à bord du véhicule.

Quelles motivations pour les covoitureurs ?

Les motivations au covoiturage sont diverses mais la raison prédominante est la recherche d’économie à 70%. A l’heure où chacun d’entre nous faisons attention au moindre centime dépensé, partager son véhicule s’avère être un bon compromis pour renflouer quelque peu le porte monnaie. La volonté de faire un effort en faveur de l’environnement arrive en deuxième position avec 12%, puis la convivialité et la nécessité (pas de voiture ou pas de permis de conduire) sont les dernières motivations. On remarque que le covoiturage est encore trop peu utilisé pour les trajets réguliers comme domicile – travail. Ils ne représentent que 17% des trajets en covoiturage, alors que les déplacements ponctuels comme les trajets pour se rendre ou rentrer de vacances ou d’un évènement type festival représentent respectivement 56% et 47%.

Et pourtant les initiatives ne manquent pas.

Le Conseil Général du Morbihan mériterait la palme du département le plus engagé dans le covoiturage. Précurseur, une cinquantaine d’aires de covoiturage ont été mises en place depuis plusieurs années et se remplissent avec succès. La SNCF surfe sur la vague, notamment en Ile de France. Chaque jour, 100 000 véhicules circulent en Ile de France pour des trajets domicile-gare. Tous ces véhicules engendrent une saturation des routes mais aussi des parkings aux abords des gares, et donc des plaintes de la part des riverains qui supportent de moins en moins les voitures garées sans dessus-dessous. La SNCF souhaiterait que ces voyageurs se mettent au covoiturage et pour cela des bornes d’information ont été installées ainsi qu’un site internet accessible via les mobiles pour une connexion avec les usagers en temps réel.

Une utilisation trop faible pour les trajets domicile-travail relativise le succès du covoiturage car il est clair que les trajets du quotidien et donc répétitifs saturent nos routes, nous fatiguent, nous stressent et représentent une part trop importante de notre budget.  Alors, quand vous mettez-vous au covoiturage ?

Vous trouverez ci-dessous les principales plate-formes de covoiturage grand public existantes :

www.123envoiture.com

www.covoiturage.fr

 

Une Réponse sur “Le covoiturage a le vent en poupe”

  1. carpooling dit :

    Il existe d’autres sites grand-publics très performants! Tout dépend des trajets que l’on recherche: courts, longs, réguliers ou pas, etc.
    Mais oui, le covoiturage décolle partout et c’est tant mieux!

Laisser une commentaire

*