Le Nord-Pas-de-Calais se lance dans la voiture électrique !

Ce projet de grande envergure visant à développer la voiture électrique dans la région a été approuvé par le Conseil Régional du Nord-Pas-de-Calais, le 14 novembre dernier. Le président de région, Daniel Perchero annonce clairement le but de cette décision : « Nous allons accompagner la révolution automobile qui sera profonde et rapide. » C’est, en effet, le bon moment pour la Région de prendre le train en marche, ou si je puis dire la voiture électrique en marche.

Avec un budget avoisinant les 2,88 millions d’euros pour 2012, ils prévoient en premier lieu d’installer des bornes sur le territoire de la Sambre, dans le sud du département du Nord, comme indiqué dans la loi du 12 juillet 2010, qui autorise et incite les collectivités territoriales à installer des bornes de recharge destinées aux véhicules électriques. Maubeuge et Saint-Omer se sont portées d’ailleurs volontaire avec l’aide financière de la Région pour expérimenter la voiture électrique dans leurs agglomérations et ce dans le respect des ressources et énergies renouvelables. Puis, les collectivités recevront une aide à l’achat pour une dizaine de voitures électriques. La Région, tenue par le décret publié le 27 juillet 2011 au Journal officiel, devrait également soutenir l’installation de prise dans les copropriétés et les parkings d’habitation et de bureaux.

Ce développement de la voiture électrique ne devrait vraiment pas échapper au paysage puisque la Région prévoit à la fois une aide pour les très petites entreprises afin de contrebalancer le surcoût dû à la location ou à l’achat de batterie, mais aussi des subventions à destination des particuliers pour l’achat ou la location de longue durée (au moins 36 mois) d’un véhicule électrique, ce qui pourrait également aider à l’installation des bornes de recharge à domicile.

De plus, la Région prévoit d’équiper son siège lillois, ses lycées et ses ports en voitures électriques pour montrer l’exemple et envisage même d’établir un programme de recherche et des formations liées sur « les nouveaux métiers liés aux véhicules électriques ».

Laisser une commentaire

*