Le premier tunnel ferroviaire solaire voit le jour

C’est l’entreprise belge Enfinity qui a installé, sur une parcelle de 3 kilomètres de la ligne reliant Paris à Amsterdam, 16 000 panneaux solaires. Une première en Europe. Ce chantier titanesque avait commencé il y a environ un an et vient de se terminer pour un coût total de 20,1 millions de dollars. Le premier ‘train vert’ est parti d’Anvers ce lundi 05 juin

A l’origine, ce projet avait déjà un rôle environnemental car le trajet avait été détourné de telle sorte à préserver les vieux arbres des forêts afin qu’ils ne soient pas abattus.

Les panneaux produisent 3,5Mw/heure, ce qui représente la consommation annuelle d’électricité de 1 000 familles. Le tunnel solaire suffit à alimenter la gare d’Anvers et l’ensemble des trains circulant en Belgique de jour pendant une année. « En utilisant l’électricité produite sur place, on diminue les pertes d’énergie et les coûts de transport » explique Steven De Tollenaere, directeur des développeurs de projets Enfinity.

D’autres projets semblables devraient voir le jour aux États-Unis ou autour de Londres, indique Bart Van Renterghem, chef britannique de la société d’énergie renouvelables belge Enfinity. Les hangars des trains devraient être les prochaines cibles, idéals pour de tels projets.

 

Laisser une commentaire

*