Les allemands ne seraient pas prêts à investir dans une voiture électrique

D’après une étude menée par Gartner, entreprise américaine de conseil et de recherche dans le domaine des techniques avancées, les allemands n’auraient pas pleine confiance en la voiture électrique et privilégieraient d’autres technologies.

L’étude montre que la majorité des allemands préfèrent l’essence puis en deuxième position la voiture hybride. S’ensuivent les véhicules fonctionnant à l’huile puis en quatrième choix, la voiture alimentée au gaz naturel.

Seulement 16% des allemands seraient prêts à investir dans un véhicule électrique, ce qui est plutôt faible. La prix en est l’une des principales causes. En effet, 1/5ème des conducteurs allemands ne sont pas prêts à mettre le prix dans un véhicule électrique et près de la moitié des personnes intéressées par l’achat d’un véhicule électrique ne concrétiseraient que si les coûts d’utilisation sont 70% inférieurs à un véhicule à essence.

Cette étude montre que les allemands sont en majorité en totale contradiction avec les annonces récentes du gouvernement. Le 16 mai dernier, Angela Merkel annonçait vouloir conquérir le marché du véhicule électrique en devenant « l’un des premiers vendeurs et l’un des premiers marchés mondiaux de la voiture électrique ». Le gouvernement souhaite qu’il y ait en circulation 1 million de véhicules électriques d’ici 2020, puis 6 millions en 2030.

Il reste apparemment encore du travail avant de convaincre la population de passer à la voiture électrique…

Une Réponse sur “Les allemands ne seraient pas prêts à investir dans une voiture électrique”

  1. Stan dit :

    je ne vois pas d’article concernant la voiture électrique MIA produite à Cerisay (79)

Laisser une commentaire

*