Les européens et les français prêts à changer de mobilité

Le n°1 de la location de voitures en Europe vient de publier les résultats de la 3ème édition de l’Observatoire Europcar du Transport & de la Mobilité, conduite en partenariat avec l’institut de sondage Ipsos. Cette enquête, qui a pour vocation d’étudier les relations des Européens à leur voiture et d’identifier les nouveaux comportements, est basée sur les réponses de 6 000 personnes, âgées de 18 ans et plus, dans 7 pays européens : Belgique, France, Allemagne, Espagne, Grande-Bretagne, Italie et Portugal.

Que dit-elle ? Sur de nombreux aspects, l’étude 2010 confirme les résultats de l’année dernière, puisque 9 Européens sur 10 déclarent avoir modifié leurs habitudes de conduite pour des raisons de coûts lors des 12 derniers mois. Sur ces deux années, les Français et les Portugais sont ceux qui ont le plus changé leurs habitudes de conduite pour ces raisons, à la fois pour des raisons économiques et écologiques. Environ 40% des automobilistes européens envisagent de se séparer d’au moins une de leurs voitures – la même proportion que l’année dernière. En 2010, les Italiens sont, une fois encore, arrivés en tête des répondants affirmant qu’ils pouvaient se séparer d’au moins une de leurs voitures à 54%, suivis des Espagnols (48%), des Français (38%) et des Portugais (36%). Les Allemands et les Belges sont derniers, avec 28% chacun.
L’une des nouvelles tendances révélées par l’Observatoire 2010 montre que les conducteurs commencent à repenser leur relation à la voiture. Selon l’étude, 58% des personnes interrogées déclarent que la voiture leur procure indépendance et liberté (contre 62% de 2009). Les plus « accros » à l’automobile sont les anglais et les allemands.

Alors que la location reste une alternative attractive à la possession de la voiture, l’automobile en libre-service émerge comme alternative crédible dans les zones urbaines. L’étude révèle que 57% des Européens et 63% des urbains seraient séduits par les nouveaux services permettant de rendre la location plus pratique, comme la réservation et la localisation de la station la plus proche par téléphone mobile, et le paiement à l’heure ou à la minute.

Quel moyen de transport les Européens utiliseraient-ils s’ils ne conduisaient pas leur voiture ? L’étude révèle qu’en termes de stratégie de mobilité, 82% des répondants privilégient les transports en commun (bus, métro, tramway). Parmi les moyens de transport individuels motorisés, la location de voiture est l’alternative préférée à 48% – et même 54% en Espagne et 52% en France – suivie du covoiturage (45%), des deux-roues (37%), et voitures disponibles en libre-service (32%).
Dans les zones urbaines de plus de 200 000 habitants, 70% des personnes interrogées utilisent déjà les transports en commun dès que possible, pour des raisons économiques (vs 55% des Européens dans l’ensemble). Parmi ceux ayant déjà envisagé de se séparer d’une de leurs voitures, 55% envisageraient la location de voiture, 46% le covoiturage, et 38% les voitures disponibles en libre service, qui figure pour la première fois cette année comme alternative crédible à la possession de la voiture.

Parmi les Européens, les Français sont plus nombreux à avoir changé de comportements. Il faut certainement voir en cela les effets conjoints de plusieurs facteurs : la crise économique, les actions gouvernementales sur les problématiques environnementales (Grenelle) et sur la protection routière.
Comme en 2009, 4 Français sur 10 se disent prêts à renoncer à une de leurs voitures, ce chiffre atteint près de 50% parmi les CSP+ et parmi ceux qui ont déjà une expérience en termes de location (58% vs. 29% pour ceux qui n’ont jamais loué). La moitié des Français qui envisagent de renoncer à leur voiture considèrent la location comme une alternative. Ainsi, la location semble pour 40% des Français être plus économique que de posséder sa propre voiture. Par ailleurs, 7 Français sur 10 seraient intéressés par la location d’une voiture écologique (vs. plus de 60% pour les Européens).
Les urbains, dont l’intention d’abandonner leur voiture est plus forte (43% vs. 38% pour l’ensemble des répondants français), déclarent également un intérêt prononcé pour la voiture en libre-service, plus de 78% d’entre eux seraient intéressés par ce système (vs. 66% pour l’ensemble des répondants français).

Une Réponse sur “Les européens et les français prêts à changer de mobilité”

  1. [...] This post was mentioned on Twitter by Virginie Mahé, Lievre ou Tortue. Lievre ou Tortue said: Les européens et les français prêts à changer de mobilité: Le n°1 de la location de voitures en Europe vient de … http://bit.ly/edcsGI [...]

Laisser une commentaire

*