La trottinette électrique est survoltée

Je vois d’ici votre œil goguenard à la seule évocation de ce qui pourrait apparaître au mieux comme un jouet et au pire comme un gadget, qui sera remisé aux oubliettes une fois passé l’amusement initial. Détrompez-vous !

Exceptés les modèles qui répondent effectivement à la définition que nous venons de donner, force est de reconnaître qu’il existe maintenant une gamme de moyens de transport personnel répondant au nom de trottinette électrique. Elles se sont considérablement allégées : de 10 à 15 kg. Leur autonomie a, elle aussi, beaucoup progressé, de 15 à 20 km, selon usage. Le confort un peu spartiate des premières années est relégué au rang de mauvais souvenir. Enfin les prix, quant à eux, s’échelonnent de 779 Euros pour la L-trott à 995 Euros pour la E-gret one V2.

 

Alors, me direz-vous, une trottinette électrique pour quoi faire ?! La cible de celles et ceux, de plus en plus nombreux, qui ont choisi la Trottinette électrique ou e-trottinette sont les petits trajets urbains et péri-urbains, en alternative à la voiture, au vélo électrique, aux rollers et aux transports en commun. Elle permet de plus d’effectuer les derniers kilomètres très ennuyeux qui séparent le domicile ou le travail de l’arrêt, de la station ou de la gare la plus proche. La trottinette électrique tend à être de plus en plus combinée avec la voiture ou le camping car pour accéder aux zones urbaines.

Son avantage ? Zéro effort, capacité de faufilement sur les trottoirs, prise en main extrêmement simple. Elle présente en outre un budget d’entretien tout à fait modique.

Chez Altermove, nous considérons qu’en matière de mobilité urbaine, chacun(e) doit trouver le véhicule correspondant à son usage. C’est pour cette raison que nous défendons la trottinette électrique pour ceux que le vélo ou les transports en commun rebuteraient. Il semble évident que l’usage de tout les petits véhicules urbains destinés aux courts trajets va se développer au cours des prochaines années. La trottinette électrique est l’un d’entre eux, particulièrement facile d’usage. Signalons de plus que les initiatives originales se multiplient, grâce à la démocratisation du giroscope. Pour les plus précurseurs, le Solowheel et son très faible encombrement est une option à envisager.

A vous de choisir !

Cadre légal et pratique de la trottinette électrique
Le législateur n’a à ce jour pas créé de cadre spécifique. Si l’on s’en remet au code de la route, le vélo est le seul véhicule non immatriculé qui doit circuler sur la chaussée. La trottinette électrique bénéficie d’une tolérance pour aller sur le trottoir, à une vitesse limite de 6 Km/h. Les trottinettes sérieuses possèdent un limiteur de vitesse.
Dans la pratique, les trottinettes électriques sont, pour la plupart, utilisées sur des trottoirs larges ou peu fréquentés et tolérées localement sur les voies et pistes cyclables. C’est le niveau de civisme du conducteur qui déterminera de manière générale la tolérance des autorités compétentes.

Laisser une commentaire

*