Les véhicules électriques et hybrides à l’honneur au Michelin Challenge Bibendum

Les véhicules électriques et  hybrides à l’honneur au Michelin Challenge Bibendum

La onzième édition du Michelin Challenge Bibendum s’est achevée dimanche 22 mai à Berlin (Allemagne) qui est devenue le temps d’une semaine la capitale de la mobilité routière durable. Tempelhof, l’ancien aéroport de Berlin, a quant à lui été pendant quelques jours un centre d’exposition consacrant cent vingt-cinq ans d’histoire de l’automobile. Des rallyes ont aussi été organisés dans la région berlinoise, où de nombreux véhicules électriques se sont illustrés de par leurs performances énergétiques.

Ils ont été nombreux à converger vers l’ancien aéroport de la capitale allemande pour découvrir les dernières nouveautés automobiles électriques et se faire une idée plus concrète de ces technologies du futur. « Pour que dans la ville, on puisse en discuter », a sobrement déclaré le maire de Berlin Klaus Wowereit lors de la cérémonie d’ouverture jeudi. Les anciens tapis de livraison de bagages de l’aéroport ont servi de stands pour l’occasion, exposant entre autres pots catalytiques, ceintures de sécurité, airbags ou encore systèmes ABS. Chacun a ainsi pu mesurer l’évolution technologique de l’automobile. Les anciennes pistes d’atterrissage, elles, ont été transformées en circuit et les quelques six mille participant ont de la sorte pu tester deux cent quatre-vingt véhicules.

Ces essais, accompagnés par les ingénieurs qui ont travaillé sur ces voitures, ont été l’occasion de faire découvrir et d’expérimenter les solutions pour atteindre une mobilité plus sûre, plus propre et connectée. La sécurité routière était aussi un thème d’actualité, ayant fait l’objet d’une série de tables rondes dans le cadre de la « Décennie d’action pour la sécurité routière pour la période 2011-2020 » lancée par l’Assemblée générale des Nations Unies.

Au total, plus de cinq mille représentants de nombreux secteurs se sont réunis pour s’engager vers une mobilité durable.

Porsche, plein pot sur l’hybride

En ce qui concerne les courses, c’est la Renault Fluence ZE (zéro émission) qui a remporté la compétition « inter-city », qui s’est disputée sur un parcours de trois cents kilomètres. Equipée d’une batterie lithium-ion, la berline électrique de Renault, a coiffé au poteau des roadsters décarbonés très performants ainsi que des véhicules à hydrogène et à pile à combustible. Selon le calcul de l’équipe d’experts Michelin, le bilan CO2 de la ZE (du « puits à la roue ») a été de 57 g/km, soit tout de même 8 % de mieux que les chiffres d’homologation du véhicule. Une démonstration de force du constructeur français qui, par cette victoire, prouve que sa technologie 100 % électrique est la plus efficace. La Fluence ZE a de surcroît remporté cinq autres trophées : le premier prix de l’épreuve de manoeuvrabilité, l’ « award » de la meilleure efficacité énergétique (consommation de 37,44 kilowattheures (KWH) grâce au système « Renault Driving Eco »), l’ « award » du bilan CO2, l’« award » des émissions locales et un « award Design » pour la meilleure intégration des solutions de recharge de la batterie dans le véhicule. Une totale réussite qui n’avait pas échappé à Better Place, partenaire de Renault sur le programme électrique en pleine expansion en Europe et notamment au Danemark. Les concurrents de la Fluence ZE sur ce parcours étaient pourtant de taille. Audi avait notamment lancé l’A3 TCNG, prototype électrique prometteur. Son compatriote Porsche, lui, avait mis à l’épreuve son modèle Panamera S Hybrid. C’est cependant Toyota, à la pointe de l’hybride, qui a remporté le prix du meilleur prototype électrique avec la Toyota FCHV, laquelle fonctionne à pile combustible hybride. La Lupo électrique (EL) du groupe Volkswagen s’est de son côté hissée sur la première marche du podium des concept-cars tandis que la Nissan LEAF a obtenu la première place du rallye urbain sur trente kilomètres devant la Citroën C-zéro et la Peugeot Ion.

Que du beau monde et de belles prouesses donc pour cette onzième édition du Michelin Challenge Bibendum.

 

Article original sur www.zegreenweb.com

Crédit photo : Michelin Challenge Bibendum

2 Résponses sur “Les véhicules électriques et hybrides à l’honneur au Michelin Challenge Bibendum”

  1. Eco-mobilite.tv dit :

    Et oui, les véhicules électriques sont déjà des produits standards à Londres. A Berlin, le Rallye donc il était question la semaine dernière faisait vivre un rêve à tout hybride amoureux de voitures puissantes et adepte d’écologie.

    Voilà une vidéo qui vous fera vivre l’événement en sons et en images sur
    http://ecomobilite.tv/2011/05/25/green-cars-top-depart/

  2. Anonyme dit :

    La façon dont les consommateurs envisagent d’utiliser les véhicules électriques contraindra les opérateurs des réseaux électriques et les prestataires de recharge (stations-service, grande distribution, collectivités territoriales) à être innovants.

Laisser une commentaire

*