Londres : capitale européenne de l’électromobilité

 

Un programme appelé ‘Source London’ a été lancé dernièrement à Londres, par Boris Johnson, maire de la ville, dans le but de mettre en place un réseau de bornes de recharge pour véhicules électriques et hybrides rechargeables.

Aujourd’hui, un réseau de 150 bornes de recharge est à disposition des conducteurs londoniens de véhicules électriques. Ces bornes sont accessibles via une carte de membre, dont la cotisation annuelle s’élève à 100 £ (soit 117 €), qu’il suffit d’insérer dans un lecteur afin de bénéficier d’un rechargement. D’après le maire, plus de 2 000 véhicules électriques seraient en circulation, c’est pourquoi 1 150 bornes de plus vont être très installées d’ici 2013. C’est Siemens qui sera chargé de la gestion des 1 300 bornes et de l’enregistrement des utilisateurs.

Nissan a soutenu publiquement ce programme et s’est engagé à prendre en charge la première année la carte de membre pour tout achat d’une Nissan Leaf avant la fin de l’année. De plus, les véhicules électriques ne sont pas soumis au péage urbain, ni à la vignette et bénéficient de subventions avantageuses (jusqu’à 5 000 £ soit 5 700 €).

D’après une étude faite par le cabinet d’étude Accenture, c’est un réel succès. En effet, le frein principal à l’achat d’un véhicule électrique n’était pas le prix (51%)mais bien l’accès très restreint à une borne de recharge (63%). En réponse à la question de savoir ce qui les pousserait à passer à l’électrique, 65% des sondés ont cité la possibilité de se garer gratuitement, 44% une remise sur les péages et 43% l’existence de voies prioritaires.

Boris Johnson espère faire de Londres la capitale européenne de l’électromobilité.

 

Laisser une commentaire

*