Nice et Rueil-Malmaison accueillent le projet Ville, Mobilité, Energie


Sous la férule d’IFP Energies nouvelles, et avec le concours de plusieurs partenaires*, les villes de Rueil-Malmaison et Nice s’associent pour optimiser la consommation d’énergie des véhicules électriques urbains. Nom de code : projet VME (Ville, Mobilité, Energie). L’objectif est de réaliser une cartographie des déplacements urbains de proximité. On sait que 50 % de ces déplacements en ville font moins de 5 km, mais on ne sait pas quelle quantité d’énergie ils nécessitent. Pour le déterminer, des capteurs seront embarqués sur une flotte de 10 véhicules électriques, répartis entre les deux villes.
Ainsi, un superviseur d’énergie embarqué prendra en compte la globalité des objectifs du développement durable dans les transports urbains : énergie, pollution, économie du transport (temps de trajet, congestion, etc.). D’autre part, le programme procèdera à l’élaboration d’une cartographie énergétique fournissant un indicateur précis de l’énergie consommée par les déplacements de proximité. Au final, on saura quelle est l’efficacité énergétique de ces véhicules, ainsi que leur autonomie réelle.
Le projet, coordonné par l’opérateur Vu Log, qui exploite des services d’auto-partage de véhicules électriques à Antibes et Rueil, a reçu le soutien du fonds démonstrateurs de l’ADEME.
*l’Institut Image (Le2i – UMR CNRS) d’Arts et Métiers ParisTech

Laisser une commentaire

*