Nice se lance dans l’auto partage électrique

Dès 2011, la Communauté urbaine de Nice va se lancer dans l’autopartage 100% électrique. Le candidat pressenti par la communauté urbaine pour prendre cette délégation de service public (DSP) est le groupe Veolia Transport-EDF. Le choix définitif doit être arrêté par le conseil communautaire en décembre.

Le parc automobile sera composé de Peugeot iOn, de Citroën Berlingo Venturi et de la Mia Electric d’Heuliez (à partir de l’été 2011 pour cette dernière). A terme, 210 véhicules devraient être répartis sur 70 stations sur les communes de Nice, mais aussi de Saint-Laurent-du Var et de Cagnes-sur-Mer, plus à l’ouest. La première station sera mise en service le 4 avril prochain. Nice-Côte d’Azur deviendra ainsi la première collectivité à se doter de pareil service « à une telle échelle », avant Paris et son fameux Autolib’. Le coût de cette DSP devrait se monter à 1,4 million d’euros par an. Quant au coût d’aménagement, il est fixé à 40.000 euros par station, soit 2,8 millions d’euros au total, financé pour moitié par la collectivité azuréenne. L’autre moitié sera prise en charge par l’Etat, Nice-Côte d’Azur faisant partie des 12 projets retenus pour expérimenter ce dispositif.

Laisser une commentaire

*