Nouvel appel à projets pour les infrastructures de recharge de véhicules électriques

Le gouvernement veut accélérer la mise en place de bornes de recharge pour accueillir les futurs véhicules électriques et hybrides rechargeables. C’est ainsi que dans le cadre des Investissements d’Avenir, Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l’E?cologie, du De?veloppement durable, des Transports et du Logement, Christine Lagarde, ministre de l’E?conomie, des Finances et de l’Industrie, Eric Besson, ministre de l’Industrie, de l’E?nergie et de l’E?conomie nume?rique, Thierry Mariani, secre?taire d’E?tat charge? des Transports et Rene? Ricol, Commissaire ge?ne?ral a? l’Investissement, ont annoncé le lancement d’un Appel a? Manifestations d’Inte?re?t.

Pilote? par l’Agence de l’Environnement et de la Maitrise de l’Energie (ADEME) et de?die? aux « expe?rimentations lie?es aux infrastructures de recharge pour les ve?hicules e?lectriques et hybrides rechargeables », il est destine? a? accompagner le de?veloppement du marche? des ve?hicules de?carbone?s gra?ce a? la mise en place de solutions fiables, pratiques et se?curise?es d’infrastructures de recharge.

Cet appel à manifestations d’intérêt vient renforcer le plan d’actions (Predit, prime de 5.000 € pour l’achat de véhicules électriques, fonds démonstrateurs de l’ADEME…) mis en place par le gouvernement pour soutenir le développement du véhicule décarboné, avec l’objectif de voir circuler 2 millions d’unités en 2020.

L’appel à manifestations d’intérêt s’adresse à de nombreux acteurs (constructeurs, fournisseurs de services, fournisseurs d’énergie,…) pour développer des expérimentations destinées à :
- Valider l’interopérabilité et l’adaptabilité des infrastructures de recharge au niveau national et européen.
- Tester la sécurité, la fiabilité et la robustesse des infrastructures de recharge et des solutions en conditions réelles.
- Tester les solutions d’infrastructures communicantes et intelligentes – viables sur les plans socio-économique et environnemental- permettant notamment la circulation d’informations entre le véhicule, la borne et l’usager.
- Valider l’insertion des solutions dans un modèle d’affaires adapté aux différentes sphères de déploiement envisageables.

Le montant définitif consacré à cet appel à manifestations d’intérêt sera décidé en fonction de la qualité des projets retenus. La date limite de dépôt des dossiers est fixée au 14 juin 2011.

Un autre appel à manifestations d’intérêt relatif au déploiement des infrastructures de recharge des véhicules électriques et hybrides rechargeables sera lancé prochainement à destination des collectivités.

Laisser une commentaire

*