Paris se lance dans le transport de marchandises par tramways.

Depuis le 14 novembre, Paris s’est lancé dans les tests de son nouveau projet : le transport de marchandises effectué par tramway. En effet, des rames vides, ne prenant aucun voyageur, circulent depuis lundi et ce jusqu’au 10 décembre sur la ligne 3, entre les stations Pont du Garigliano et Porte d’Ivry. Le projet nommé Tramfret aurait ainsi pour but de désengorger  les routes du trafic provoqué par les transports de marchandises, notamment par les camions. En effet, la Mairie de Paris estime qu’ »un million de livraisons sont effectuées chaque jour en Ile-de-France, à 90 % par la route ». Cette phase de tests permettrait ainsi à la ville de Paris, la RATP, le STIF (Syndicat des Transports d’Ile-de-France) et à l’Apur (Atelier Parisien d’urbanisme) d’évaluer la possibilité et le bénéfice de pouvoir livrer directement les commerces en centre-ville par les rames de tramway. A terme, les rames pourraient permettre le déplacement écologique de 60 à 80 tonnes de marchandises, sans pour autant impacter sur les trajets des passagers puisque les livraisons se feraient en dehors des heures de pointes. Si les essais se montrent concluants, Paris pourra donc bénéficier d’un certain avantage, notamment grâce à la densité de son réseau de tramway.

Cela ne sera, en effet, pas négligeable, puisque des projets de ce type ont déjà été expérimentés dans d’autres pays. En Allemagne notamment, comme la ville de Dresde qui  a permis à une usine d’être desservie en pièces détachées directement sur sa plateforme. Le succès semble cependant reposer sur le fait qu’elle soit la seule sur le réseau à être concernée.

source google images

A Amsterdam, City Cargo a lancé un projet semblable en 2007, à la différence qu’elle couplait le transport en tramway avec des camionnettes électriques, réduisant de façon considérable le trafic de camions dans la ville mais cassant la fluidité des opérations. Le programme fut donc arrêté mais pas oublié.

source google images

Enfin, la ville de Zürich a également mis à disposition des rames mais aussi des remorques à vélo afin de permettre aux habitants de se débarrasser de leurs encombrants avec plus de facilité.

source google images

Belle initiative donc de la part de la ville de Paris, en espérant qu’elle tienne compte des réalisations antérieures dans ce domaine afin de pouvoir améliorer son propre réseau et rendre le projet viable mais aussi rentable afin de pouvoir le faire perdurer.

Laisser une commentaire

*