La mobilité urbaine

La mobilité urbaine est une notion assez récente et qui témoigne de l’évolution des modes de vie. Aujourd’hui, on dénombre plus d’habitants dans les villes qu’à la campagne. La tendance s’est inversée depuis 2007 au niveau mondial. Mais, cet afflux vers les villes et l’augmentation de la population, qui laisse augurer de futures mégalopoles, n’est pas sans créer de nouveaux problèmes. Il faut pouvoir assurer les besoins de mobilité. A ce propos, on note que les citadins ont tendance à étaler dans le temps les trajets domicile-travail et se déplacent également pour d’autres motifs (loisirs, tourisme culturel, activités sportives), de jour comme de nuit.

Alors, comment faire ?

L’augmentation des besoins en matière de déplacements dans les villes et la prise de conscience des nuisances liées à l’automobile (pollution, Co2, bruit, congestion) ont conduit les mairies et les pouvoirs publics à mettre en place des politiques de transport. Ces politiques ont pour objectif de proposer des solutions de déplacement alternatifs à la voiture et de développer les transports en commun ou encore le vélo. Les diverses solutions de véhicules partagés, telles que le vélo en libre service, l’autopartage avec des voitures électriques ou non (Autolib’ à Paris, Lilasautopartage à Lille…) vont conduire à une nouvelle approche de la voiture, notamment de sa dépersonnalisation pour une utilisation à l’usage.

Les nouvelles technologies mobiles participent également au remodelage de la ville : il existe des applications Smartphones et des sites Internet pour planifier ses trajets, se renseigner sur les horaires et se déplacer autrement.

Lexique de la mobilité urbaine