Lexique de la mobilité urbaine

Lexique de la mobilité

ADEME : Agence du Développement et de la maîtrise de l’Energie Agence d’État, l’ADEME comporte une direction des transports qui promeut les expériences, les études et recherches sur des modes de transports moins consommateurs d’énergie et moins polluants.

Auto partage : Formule qui consiste à faire partager à une communauté d’utilisateurs une même flotte de véhicules. Le principe repose sur un abonnement et un coût d’utilisation à l’heure. L’intérêt pour le client est d’être dispensé des coûts liés à la propriété d’une voiture (assurance, frais d’entretien) et de ne payer que le prix lié à son utilisation. Venu d’Europe du Nord, ce mode d’usage de l’automobile est proposé en France par plusieurs acteurs comme Auto’trement, Caisse Commune, Lilas, Mobizen, Okigo, etc.

Biocarburants : Carburants d’origine végétale qui s’utilisent sous forme de mélange avec les moteurs classiques à essence ou diesel, voire à l’état pur dans certaines régions du monde.
Avec l’essence, on mélange de l’éthanol issu de plantes sucrières et de céréales. La proportion atteint 5 % à la pompe pour le SP95 classique et 10 % pour le tout nouveau carburant E10 adapté aux véhicules plus récents. Le mélange à 85 % d’éthanol avec l’essence forme le carburant E85, qu’on appelle aussi super éthanol et qui ne s’utilise que sur des véhicules « flex fuel » prévus à cet effet.

Avec le diesel, on peut mélanger de l’huile de colza et obtenir du biodiesel (en français, on dit biogazole), dont la teneur peut atteindre jusqu’à 30 % dans le gazole (d’où le nom de B30). On parle aussi en France de diester : un carburant que l’on peut utiliser sur des véhicules de flottes.

L’objectif de la Commission Européenne est de parvenir à un taux d’incorporation de 5,75 % de biocarburants à la pompe en 2010, et de 8 % en 2015. La France a un objectif plus ambitieux avec 7 % dès 2010.

Bougez Autrement : Initiative du Ministère de l’écologie du développement et de l’aménagement durable, du ministère des transports, de l’équipement, du tourisme et de la mer, qui vise à promouvoir la mobilité douce pendant la semaine de la mobilité.

CO2 : Dioxyde de carbone ou gaz carbonique. Le CO² n’est pas un polluant, mais l’un des gaz qui contribuent à l’effet de serre. Présent de façon naturelle sur terre, il est aussi produit par la combustion des gaz dans les moteurs.

Co-voiturage : Système de partage des frais d’un véhicule pour un déplacement effectué avec un ou plusieurs passagers, pour un trajet domicile-travail ou un voyage (week end, vacances). C’est la forme moderne et organisée de l’auto-stop, avec accord préalable des parties. Le co-voiturage se développe sous l’impulsion de plusieurs acteurs (123envoiture.com, covoiturage.fr, etc.) qui proposent des sites web, des applications iPhone et même un lien vers les réseaux sociaux.

Développement durable : Selon la définition proposée en 1987 par la Commission mondiale sur l’environnement et le développement (liée à l’ONU) dans le Rapport Brundtland, le développement durable est un « développement qui répond aux besoins des générations du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs ». C’est une prise en compte des aspects environnementaux dans le cadre d’un monde globalisé.

Eco-conduite : Style de conduite basé sur l’économie de carburant. Encouragé par les pouvoirs publics et par les entreprises, il est basé sur une vitesse modérée, l’anticipation et une plus grande souplesse. Les constructeurs aident également le conducteur à économiser du carburant par un indicateur de changement de vitesse, un témoin d’éco-conduite et par des systèmes de navigation qui prennent en compte les itinéraires plus économiques.

Eco-mobilité : Offre dans une agglomération de moyens de transports alternatifs, peu polluants.

Electrique : Mode de propulsion sans bruit et sans émission. Présente dès le début de l’épopée automobile, l’énergie électrique est de nouveau dans la course en raison des progrès réalisés sur les batteries (en particulier la technologie lithium-ion). La plupart des constructeurs prévoient de sortir des modèles entre fin 2010 et 2013. Le succès dépendra d’une part de l’autonomie (supérieure à 100 km), mais aussi de l’infrastructure de recharge que déploient les opérateurs et les collectivités un peu partout dans le monde, dont EDF en France.

Electro-mobilité : Forme de mobilité utilisant des véhicules à énergie électrique (vélo à assistance électrique, scooter, quadricycle, automobile).

Energies renouvelables : Une énergie renouvelable est une énergie qui se renouvelle assez rapidement. Ces énergies sont issues de phénomènes naturels réguliers ou constants.
Les énergies solaires, éoliennes (vent) et géothermiques (énergie dégagée par la terre) sont des énergies renouvelables et n’émettent pas de dioxyde de carbone lors de leur combustion.

En ville sans ma voiture : Journée d’action international qui vise à expérimenter la fermeture des villes aux voitures. Le centre ville est ainsi réservé aux piétons, aux vélos, aux rollers, etc.

Gaz à effet de serre : Les gaz à effet de serre sont un ensemble de gaz naturels permettant de maintenir la chaleur atmosphérique de la terre. Néanmoins en trop grande quantité, le réchauffement climatique s’accélère, influence le climat et devient nuisible pour les êtres vivants. Ces gaz sont principalement le dioxyde de carbone (CO2), le méthane (CH4) et l’ozone (O3).

GNV : Gaz naturel véhicule. Comparable au gaz de ville, ce carburant peut alimenter des véhicules conçus pour une bi-carburation essence et gaz naturel. Le gaz rejette 20 % de CO² en moins et est moins cher à la pompe.

GPL : Gaz de pétrole liquéfié. Mélange de butane et de propane, le GPL est un carburant qui ne contient ni soufre, ni benzène, et qui réduit les émissions de gaz à effet de serre. Il peut être utilisé dans des véhicules à bi-carburation (prévus pour rouler à l’essence et au GPL), ou transformés à cet effet. Bénéficiant d’une fiscalité avantageuse, et s’appuyant sur un réseau de près de 2000 stations en France, le GPL reste une alternative, même si la filière est en perte de vitesse, eu égard aux problèmes rencontrés dans le passé avec des modèles non dotés d’une soupape de sécurité.

GPS : Global Positioning System. Système de navigation par satellite mis en place par l’Armée américaine avec 24 satellites Navstar en orbite à 20 000 km au-dessus de la terre. Ouvert aux civils, le GPS permet de localiser un véhicule et de le guider, dès lors que celui-ci dispose d’un système de navigation avec une cartographie numérique et un logiciel de guidage. On trouve aujourd’hui des systèmes GPS embarqués, des GPS nomades et des récepteurs GPS sur téléphone mobile. A partir de 2013, l’Europe exploitera son propre système de navigation par satellites, Galileo.

Hybrides : Véhicules qui associent un moteur électrique à un moteur thermique. Selon le mode de fonctionnement, ils n’utilisent que l’un ou l’autre, ou les deux en même temps. La gestion du système hybride se fait par un ordinateur de bord. Généralement, le véhicule démarre en mode électrique et le moteur thermique prend le relais à partir d’une certaine vitesse (50 km/h environ). L’énergie électrique est utilisée lors des accélérations pour aider le moteur thermique et consommer moins, tout en fournissant une puissance équivalente, voire supérieure. Elle permet également d’alimenter en courant les équipements de bord. Lors des phases de décélération et de freinage, l’énergie cinétique sert à recharger les batteries (qu’il est inutile de brancher sur le secteur). A l’arrêt, aucun moteur ne fonctionne. Le moteur électrique peut être couplé avec un moteur à essence, diesel, au gaz (GNV, GPL) ou avec une pile à combustible.

Infrastructure de recharge : Système de bornes permettant la recharge (classique ou rapide) des véhicules électriques, à domicile, en entreprise ou sur la voirie publique.

Intermodalité : Principe qui repose sur le changement de modes de transport au cours d’un même déplacement et la facilitation par des systèmes spécifiques (plates formes de transfert, tarifs spécifiques, tickets combinés, etc.) à ce type de déplacement.
Exemple : voiture + transports en commun/train + vélo.

Location en libre-service : système qui permet de louer pour une courte durée un vélo (classique ou à assistance électrique) ou une voiture (thermique ou électrique), pour des trajets urbains.

Mobilité durable : Mode de déplacement qui impacte moins le changement climatique par le recours à des modes de transport alternatifs à la voiture individuelle ou des véhicules moins polluants.

Mobiway : Hub de mobilité mis en place par Vinci Park à La Défense (92) et proposant sous un même toit la location courte durée, l’auto partage, le co-voiturage, le taxi écologique (avec véhicules hybrides), le moto-taxi, le vélo et l’accès aux transports en commun (vente de tickets de métro, de bus et de RER), sans oublier les horaires d’avion.

Modes doux : On entend par ce terme les modes de déplacement qui ne font pas appel à un moteur, comme la marche à pied et le vélo.

PDE : Le Plan de Déplacements Entreprise (PDE) est un ensemble de mesures visant à optimiser les déplacements liés aux activités professionnelles en favorisant l’usage des modes de transport alternatifs à la voiture individuelle. Sa mise en oeuvre est encouragée par les autorités publiques, car il présente de nombreux avantages pour les entreprises, les salariés et la collectivité. Le PDE est un vrai projet d’entreprise, qui peut s’inscrire dans une démarche «Qualité» ou dans un système de management environnemental. Parmi les mesures peuvent figurer le vélo, l’accès en mode piéton aux bâtiments, la desserte par les transports en commun ainsi que l’incitation au co-voiturage et à l’auto-partage.

PDU : Les Plans de Déplacements Urbains ont été mis en place dans le cadre de la loi sur l’air. Ces plans déterminent, dans le cadre d’un périmètre de transport urbain (PTU), l’organisation du transport des personnes et des marchandises, la circulation et le stationnement. Tous les modes de transports sont concernés, ce qui se traduit par la mise en place d’actions en faveur des modes de transports alternatifs à la voiture particulière (VP) : les transports publics (TP), les deux roues, la marche… L’élaboration d’un plan de déplacements urbains est obligatoire, dans les périmètres de transports urbains inclus dans les agglomérations de plus de 100 000 habitants ou recoupant celles-ci. Ce plan est établi pour une durée de 5 à 10 ans et doit être révisé en cas de modification du périmètre de transport urbain.

VAE : Vélo à assistance électrique. Il s’agit d’une bicyclette équipée d’un moteur électrique et d’une batterie rechargeable. Ce système ne dénature pas la fonction première du vélo puisque la batterie du vélo à assistance électrique n’envoie son énergie au moteur que pour amplifier le mouvement du pédalier.

Véhicules décarbonés : Programme lancé par l’Etat qui se traduit par un programme de recherches (batteries, chaînes de traction pour véhicules électriques et hybrides), la mise en place d’une infrastructure de recharge, une commande groupée de véhicules décarbonés sur la base de cahiers des charges communs à de grands groupes publics et privés et l’extension du bonus de 5000 € pour les véhicules émettant moins de 60 g de CO² par km aux utilitaires légers.

Zéro émission : absence totale d’émissions polluantes.