Renault-Nissan espère vendre 1,5 million de voitures électriques d’ici 5 ans

Dans le cadre d’un plan de respect de l’environnement,  Nissan affiche clairement la tendance. En effet, le groupe nippon compte sur la vente d’1,5 million de voitures électriques dans le monde d’ici cinq ans.

Pour cela et fort de son alliance avec Renault, la marque compte créer et commercialiser 4 véhicules électriques d’ici mars 2017 et mise déjà ses premiers pions sur son modèle grand public Leaf sorti en décembre 2010.  L’ambition est donc clairement annoncée comme tel : «  Dans le cadre de son programme vert sur six ans courant jusqu’en mars 2017, Nissan veut être le numéro un des véhicules sans émission (…) et vendre un total de 1,5 million de véhicules électriques avec son partenaire Renault.  »

Le constructeur français quant à lui, propriétaire à 43,8% de son allié japonais, prévoit également la commercialisation de 4 voitures électriques et ce dans les même délais. Le développement et la mise sur le marché de ces 8 voitures coûtent à l’alliance franco-nippone près de 4 milliards de dollars et représentent le coeur de  sa stratégie mondiale.

source google images

Le premier modèle né de ce grand projet, la citadine Leaf dont la batterie est rechargeable sur secteur, a été vendue jusqu’à maintenant à 15 000 exemplaires, essentiellement au Japon où se situe le site de production mais également aux Etats-Unis et dans une moindre mesure dans quelques pays européens.

Nissan prévoit cependant de sortir 250 000 Leaf tous les ans jusqu’à 2015, et compte aussi sur d’autres projets comme elle l’ajoute dans son communiqué : « Au nom de l’alliance, Nissan va développer un véhicule fonctionnant à la pile à combustible avec son partenaire stratégique Daimler «  . Un nouveau véhicule hybride (motorisation mixte à essence + électricité) et un modèle hybride rechargeable sur secteur devraient également voir le jour d’ici 2 à 3 ans, a annoncé le PDG de Nissan et de Renault, Carlos Ghosn, lors d’une conférence de presse.

Dans le cadre de ce plan de respect de l’environnement, Nissan prend également des mesures pour la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre responsables du réchauffement climatique puisqu’elle promet « une réduction de 20% de ses émissions de CO2 entre l’année budgétaire 2005 et l’année budgétaire 2016 (avril 2016-mars 2017) ». Par ailleurs, le constructeur automobile prévoit de recycler 25% des matériaux consommés lors de ses activités d’ici à mars 2017 afin de rendre leurs usines à la fois « plus écologiques et plus efficaces ».

Dans les prochaines années le groupe nippon espère ainsi prendre le leadership mondial dans la construction de voitures électriques et de batteries pour propulsion électrique. Espérons surtout qu’elle montrera la direction aux autres constructeurs automobiles.

Laisser une commentaire

*