Tout, vous saurez tout sur votre empreinte carbone !

Le secteur des transports, que ce soit de personnes ou de marchandises, est le premier émetteur de gaz à effet de serre et se trouve ainsi être responsable de  33,7 % des émissions de CO2 en France en 2010. Cependant selon le mode de déplacement, le taux de pollution varie grandement. C’est pourquoi le Grenelle de l’environnement impose dorénavant à tous les opérateurs (entreprises de transports en commun, de déménagement, taxis, loueurs de véhicules, collectivités, agents de voyages, etc.) d’indiquer au client l’impact en CO2 de leurs prestations. Un bon moyen pour sensibiliser les personnes mais aussi les entreprises à leur propre empreinte carbone et pour favoriser des transports alternatifs moins polluants.

Peu importe où vous vous trouvez et comment vous vous déplacez, il vous sera donc désormais possible de savoir le dioxyde de carbone que votre transport émet et l’empreinte carbone que vous laissez derrière vous. Exception faite dans le cas où vous prenez votre propre voiture. Cependant de nombreux supports* comme le diagnostic mobilité d’Altermove existent déjà et sont à même de vous informer sur l’empreinte carbone de vos véhicules – comme  la voiture- afin de vous inciter à emprunter le plus écologique et surtout le plus économique.

Pour Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l’Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement, et Thierry Mariani, ministre chargé des Transports : « l’accès à cette information permettra de sensibiliser l’ensemble des intervenants de la chaîne du transport sur les émissions de CO2 et d’orienter à terme les choix des particuliers et des professionnels vers les solutions les plus économes sur les plans énergétique et climatique. Il donne les moyens à tout un chacun de participer activement à la transformation de notre  société, vers des modèles de développement moins carbonés ».

Le communiqué précise que le voyageur sera mis au courant lors de l’achat du titre de transport et s’il n’y en a pas (abonnement, ou transport sur un trajet non défini à l’avance) l’information sera présente à bord des véhicules. Pour les frets, l’information sera quant à elle donnée à l’issue de la prestation permettant aux entreprises d’établir leur propre bilan d’émissions de CO2.

Le Grenelle de l’environnement fixe la mise en oeuvre du dispositif entre le 1er juillet et le 31 décembre 2013, permettant ainsi aux entreprises de s’adapter et de s’approprier ce procédé afin de prévoir par la suite des guides pratiques à la destination des utilisateurs.

Et dans un soucis de globalisation, une démarche de normalisation européenne a également été mise en oeuvre afin d’inciter nos voisins européens à adopter cette pratique favorable à l’environnement.

 

* Exemple d’un autre support afin de savoir combien de gaz à effet de serre vous rejetez selon votre véhicule :  http://www.ademe.fr/eco-comparateur/ .

Laisser une commentaire

*