Un homme dans une roue de hamster …

… C’est la nouvelle invention du designer Nadim Inaty ! En effet, la Green Wheel se présente tout d’abord comme une roue pour hamster géante, du moins assez grande pour accueillir un homme adulte,  mais il s’agit surtout d’une  machine d’exercice physique dont le but est de transformer l’énergie cinétique fournie par le mouvement circulaire du corps humain en électricité. Ce procédé permettrait ainsi en connectant plusieurs machines à une unité de stockage d’énergie d’approvisionner les lampadaires ou les signalisations de la ville en énergie verte.

Nadim Inaty envisage de placer idéalement ce système dans des jardins publics afin de faire d’une pierre deux coup en offrant la possibilité aux adeptes du jogging de faire profiter la ville et ses habitants de leurs séances d’exercices en échange d’un endroit agréable où courir.

Source yankodesign.com

source yankodesign.com

La roue est d’ailleurs parfaitement adaptée pour donner envie aux joggeurs d’y faire quelques tours. En effet, le cercle est constitué d’une paroi fine et transparente lui permettant une vision claire et agréable des alentours. Deux poignées de sécurité sont également incorporées au tube afin de permettre un meilleur maintien.  Enfin, un parterre d’herbe naturelle est également ajouté à l’avant et à l’arrière de la roue pour donner une touche de vie à ce système éco-friendly.

source yankodesign.com

Courir sur la Green Wheel pendant 30 minutes pourrait ainsi générer 120 watts d’énergie, l’équivalent de 5 heures d’autonomie pour une ampoule fluocompacte (LFC), de 2heures pour un ordinateur portable et la possibilité de recharger 12 fois  son téléphone.

Si vous avez l’habitude de courir de toute façon, pourquoi ne pas  mettre votre énergie au service de la communauté ?

Selon un angle différent, Contrex développe également cette idée dans sa nouvelle campagne de publicité qui nous montre à la fois que la meilleure énergie verte est encore la nôtre  mais surtout que ça passe beaucoup plus facilement lorsque l’on s’amuse !

Laisser une commentaire

*