Un nouveau système d’arrimage pour les fauteuils roulants dans les transports


Spécialiste des systèmes d’arrimage pour les fauteuils roulants dans les transports publics, Q’Straint lance un nouveau produit. Il a pour nom QM3. Ce sont plus que de simples supports d’appui. Ils proposent différentes innovations développées par l’équipe de Recherche et Développement de la société : une ceinture abdominale auto-rétractable intégrée ; un dosseret incliné à 6° pour s’adapter aux fauteuils électriques ou manuels (dotés ou non d’un repose-tête), des matériaux ignifugés… Ces nouveaux systèmes d’arrimage apportent une solution durable de confort et de sécurité, tant pour la personne en fauteuil que pour les autres passagers et les opérateurs responsables de la sécurité de l’ensemble des voyageurs.
Le QM3 s’installe dans les bus à plancher surbaissé : le passager est installé dos à la route. Dans les trains et les tramways, il peut être positionné de sorte à permettre au passager de regarder vers l’avant ou l’arrière. Grâce à sa structure monobloc en acier galvanisé et à son socle ancré à la fois sur et sous le plancher du véhicule, ce système offre ainsi une solution fiable à tous les fauteuils, sachant qu’il en existe une centaine de modèles allant de 8 kg pour les fauteuils de dernière génération à 150 kg pour les plus complexes. Ceci sans compter le poids de l’occupant, démultiplié en cas de mouvement brutal.
Pour mémoire : lors d’un choc à 50 km/h, une personne de 75 kg est propulsée à 20 G et son poids passe à 1,5 tonne. La même personne dans un fauteuil de 85 kg devient un « projectile » de 3,2 tonnes.

Laisser une commentaire

*