Un système de scooters en libre service à San Francisco

San Francisco a toujours été une ville où la question de se déplacer est centrale. Dur de venir à bout de ses collines abruptes que l’on soit à vélo ou à pieds et pour trouver une place de parking est une vraie galère ! Après avoir lancé un système de vélo électrique en libre service, la ville va un peu plus loin et peaufine son offre grâce à un système de scooters électriques en libre service.

source inhabitat.com

Michael Keating, à l’origine du projet, cherchait une solution à proposer face aux difficultés qu’ont quotidiennement les San-Franciscains pour se déplacer : «J’ai essayé de penser à ce qui pourrait être à la fois rapide et pas cher ». C’est lors d’un voyage en Chine que l’idée lui semble soudain évidente. Les scooters sont, en effet, beaucoup plus fréquents et utilisés qu’ils ne le sont aux États-Unis. La raison ? Un scooter, qui plus est électrique, est facile à garer, pas cher à recharger, et le meilleur de tout, il ne produit aucune émission. Sur son site, Scoot annonce d’ailleurs fièrement que chacun de ses scooters est «tellement efficace, qu’il utilise la moitié de la puissance de votre grille-pain pour vous transporter dans toute la ville».

source google images

source google images

Un réseau de 60 véhicules a ainsi été déployé dans la ville à quatre endroits différents dans le quartier SoMa de San Francisco. Pour en utiliser un, l’utilisateur doit se connecter à l’application smartphone scoot et brancher son mobile sur le tableau de bord pour pouvoir démarrer l’engin.

source google images

Pour utiliser le service, l’adhésion commence à 5 $ par mois. Puis, l’utilisateur peut réserver un scooter pour 5 $ de l’heure (ou 10 $ pour la journée entière). Quant à l’assurance, elle est offerte sans frais supplémentaires, et vous n’êtes pas tenus d’obtenir un permis de moto (mais vous devez porter un casque).

Laisser une commentaire

*