Un tricycle calligraphie à l’eau des poèmes chinois

Vous vous souvenez du vélo qui faisait des bulles ? Et celui qui faisait des arcs-en-ciel ? Voici l’adaptation d’un tricycle qui reprend quelque peu ces deux concepts.

source designboom.com

capture d'écran vimeo.com

Nicolas Hanna a en effet eu l’idée originale de modifier son tricycle afin que celui-ci puisse écrire sur le sol à la manière de la calligraphie des poèmes chinois. Pour cela, l’artiste a choisi d’utiliser de l’eau pour peindre le sol dans le respect sur la tradition chinoise qui consiste à utiliser des pinceaux d’eau pour inscrire dans des lieux publics de la poésie éphémère. Une autre façon donc de laisser une marque dans la ville moins permanente certes mais tout aussi perceptible.

source designboom.com

source designboom.com

Les poèmes sont émis de façon automatique grâce à un ordinateur embarqué sur l’engin qui communique ensuite vers un système électrique qui contrôle chaque gouttelette déposée sur le bitume.

source designboom.com

source designboom.com

Voici une vidéo qui vous montre en action ce drôle de tricycle :

Laisser une commentaire

*