Un VLS sur ordonnance à Strasbourg

Il est évident que la mobilité en général et la santé publique entretiennent un lien étroit. Bouger, faire du sport, se déplacer fait du bien à votre corps. C’est en tout cas ce que prônent et conseillent les médecins. A Strasbourg, les médecins ont même décidé d’aller plus loin en prescrivant des abonnements de VLS (vélo en libre service) aux patients.

source google images

C’est en effet les grandes lignes de la proposition du maire de Strasbourg qui souhaite encourager et promouvoir auprès de certains patients une activité physique régulière et intégrée dans la vie quotidienne. Cette proposition devrait voir le jour en septembre prochain et ce pour un an sous la forme d’un test avec la participation d’une cinquantaine de médecins. Le but n’est pas à proprement parler de prescrire un Velhop mais bien de prescrire une activité physique à des patients souffrant de certaines pathologies comme le diabète, l’obésité, l’hypertension etc. Une fois cette activité physique prescrite, le patient sera alors redirigé vers un éducateur sportif de la ville qui pourra l’orienter vers un abonnement de VLS. Dans ce cadre, une centaine d’abonnements seront ainsi distribués gratuitement.

Le secrétaire d’État bruxellois à la Mobilité s’est déjà enthousiasmé pour cette idée, qualifiant l’initiative d’excellente. Il compte d’ailleurs se renseigner d’avantage sur l’expérience strasbourgeoise, envisageant dès à présent une transposition en Belgique.

Laisser une commentaire

*