Une exposition sur le Métro de Paris

Vieux de 111 ans, le métro de Paris ne cesse de faire palpiter les artères de notre capitale avec ces cinq millions de voyageurs par jour. A l’heure où les rames une par une se refont une beauté, l’exposition « Métro … un ticket pour une expo », installée au musée des arts et métiers, revient sur son histoire et son quotidien. Ainsi vous pouvez découvrir en vidéo l’évolution du réseau du métro de 1900 à nos jours :

ou encore suivre une journée dans la peau du conducteur de la ligne 6 :

En moyenne un parisien peut passer 2 heures par jour dans le métro pour rejoindre son travail, c’est autant de temps de libre qu’on cherche à occuper au mieux. Des artistes ont trouvé la parade, en faisant de ce lieu et de ces heures perdues, leur terrain de jeux et nous font également partager leur vision de ce mode de transport si particulier. Voici un aperçu de la deuxième exposition intitulée « De ligne en ligne » qui regroupe les travaux d’artistes publiés sur le site participatif du même nom qui rassemble le plus de croquis réalisés dans le métro parisien. Depuis le 1er juillet 2009, cinquante-six « croqueurs » ont publié plus de mille dessins répertoriés par lignes de métro. Le projet est simple : »dessiner le métro, les voyageurs, les quais, le mobilier, tout ce qui est source d’inspiration, moments saisis sur le vif, détails qui mettent en valeur la profonde humanité de chaque rencontre, même furtive. Toujours avec respect, souvent avec humour, ces dessins forment un véritable « Carnet de voyage au quotidien ». » En voici un petit aperçu,  plus d’informations sur les artistes ici :

l'inspiration origami par Kim Quach

peintures instantanées par Luc Grateau

Léo-Paul Barbaut décore ses tickets

esquisses de voyageurs par Eric Dubois

détournement graphique de cartes oranges par Bernard Prieur-Smester

Si vous cherchez des activités pour vous occuper pendant les vacances, voilà donc une exposition qui vaut le coup d’oeil et le déplacement; mais pressez vous car elle n’est ouverte que jusqu’au 1er janvier 2012 !

Laisser une commentaire

*